Archives de catégorie : PROGRAMMATION

21 JUIN : FÊTE DE LA MUSIQUE

CONCERT
FÊTE DE LA MUSIQUE

MERCREDI 21 JUIN 2017
de 18h à 23h

Venez chanter, danser et assister à une soirée musicale éclectique
qui fera la part belle à la convivialité et au partage !
Au programme, soul, pop et funk avec le groupe Quai’z, chanson française,
prestations des jeunes de l’atelier chant de Lisbet Guldbaek,
improvisations virtuoses des musiciens amis du TAC,
medley du spectacle de comédie musicale d’Atelier en scène, etc.

avec la présence exceptionnelle de
Yves Duteil
+
Quai’Z
Troupe de comédie musicale de l’Atelier en scène
Jeunes talents de l’atelier chant
North Fox Pipe Band

Improvisations virtuoses des musiciens amis du TAC
et d’autres surprises !

EXPOSITION ARTS PLASTIQUES
Galeria ARTEAGA (Espagne)

C. López Garrido, MasauR, Soledad Pulgar, Daniel Rodríguez Castro, Héctor Sáenz, Virginia Vallilengua

ENTRÉE LIBRE – RESTAURATION SUR PLACE


Renseignements de l’association LE CHANT DES HOMMES : contact@lechantdeshommes.fr
Tél: 01 74 63 53 11 www.lechantdeshommes.fr

TAC – Territoire Art et Création
4, rue Marie-Laure, 92600 BOIS-COLOMBES
Accès en métro ligne 13 (dir. Asnières-Genevilliers), arrêt Les Agnettes ; ou 8 minutes en train : au départ de St. Lazare, direction Ermont-Eaubonne, arrêt Bois-Colombes (2 stations)

20 MAI : POUVOIR POINT de Yves Pagès

ONE MAN SHOW- PERFORMANCE

Pouvoir Point

SAMEDI 20 MAI 2017
à 20h30

Une “vraie-fausse conférence” écrite et interprétée par
Yves Pagès

Après Emplois fictifs l’année dernière, le TAC accueille cette année Pouvoir Point, une “vraie-fausse conférence” interprétée par Yves Pagès, auteur, éditeur et homme de théâtre.
Plongée dans la logique managériale d’un groupe éditorial en pleine mutation, dont la novlangue poussée à l’absurde devient comique.

Un certain Jean-Michel Michel, leader d’un groupe éditorial ayant récemment pris de l’ampleur (Librenvi International Editing), réunit ses proches collaborateurs pour fêter les dernières mutations en cours. Lors de cet exposé, il développe ses thèmes favoris dans le domaine “managemental”, à l’aide de schémas et de mots-clefs projetés sur écran.

Son discours, hanté par les barbarismes de l’ère du temps, mais sans jamais tomber dans la caricature, finira par se déliter de lui-même, puis par mordre la poussière, entre trou de mémoire et délire pseudo-théorique touchant au “fractal”, à la “pixellisation du désir” et à l’horizon hyper-contextuel de l’industrie du support papier.

En guise de catastrophe finale, l’orateur en voie de décomposition n’aura plus qu’à laisser chanter en lui cette étrange prière d’insérer :
“Ô Lord, won’t you give me a Mercedes Benz ?!”

PAF : 20 €  –  15€ (adhérents)  10€ (étudiants, chômeurs)

Ce spectacle se déroulera au TAC [Territoire Art & Création]
4 rue Marie Laure – 92270 Bois-Colombes

Renseignements et réservations
01 74 63 53 11    contact@lechantdeshommes.fr
ou en ligne en cliquant ici 


Yves Pagès

Né en 1963 à Paris, il a été pion, veilleur de nuit, libraire, pigiste, magasinier, thésard, vacataire à l’Université Paris-8 (Saint-Denis), pensionnaire à la Villa Médicis (1996-97), etc.
Comme écrivain, il a publié une dizaine d’œuvres de fiction : La Police des sentiments (Denoël, 1990), Les Gauchers (Julliard, 1994), Plutôt que rien (Julliard, 1995), L’homme hérissé, Liabeuf tueur de flic (L’Insomniaque, 2002 ; Baleine noire, 2009), Souviens-moi (éd. de l’Olivier) et Photomanies (éd. du bec en l’air) ; aux éditions Verticales Prière d’exhumer (1997), Petites Natures mortes aux travail (2000 ; Folio, 2007), Le Théoriste, (2001, Prix Wepler), Portraits crachés (2003 ;éd. complétée, 2013), Le soi-disant (2008).
Auteur d’un essai Les fictions du politique chez L.-F. Céline (coll. « Univers historique », Seuil, 1994; Gallimard, coll «Tel», 2010), il a également conçu l’appareil critique de plusieurs recueils d’écrits politiques : Le rétif — articles de Victor Serge parus dans l’anarchie, 1909-1912 (librairie Monnier, 1989), Sorbonne 68, graffiti (Verticales, 1998) et Carnet de route de l’incendiaire du Reichstag (en collaboration avec Charles Reeve ; Verticales, 2003).

De sa complicité (comme dramaturge, assistant artistique et même comédien) avec le metteur en scène François Wastiaux, sont nés cinq spectacles depuis vingt ans : quatre adaptations – Les Carabiniers, 1991, Les Gauchers, 1993, Labo-Lubbe, 2005 et Portraits crachés, 2006 – et une pièce créée au Festival d’Avignon, Les Parapazzi (Solitaires intempestifs, 1998).

Outre plusieurs fictions radiophoniques pour France Culture, il a co-scénarisé le moyen-métrage de César Vayssié (Elvis de Médicis, 1998), signé le livret d’un oratorio pour le compositeur Luis Naón (Sainte-Nitouche, la fille ni bien ni mal, 2002) et co-écrit le spectacle à la fois filmique et scénique du metteur en scène Benoît Bradel (L’invention de la giraffe, 2004).

En 1998, il a rejoint le directeur littéraire Bernard Wallet, six mois après la création des éditions Verticales, pour le seconder au quotidien. Au fil des années, il a pris goût à cette aventure éditoriale dont il assume désormais l’entière responsabilité avec Jeanne Guyon (depuis le départ en retraite de son fondateur en 2009).
Parmi les auteurs qu’il a contribué à faire découvrir, on compte Pierre Senges, Philippe Adam, François Bégaudeau, Jeanne Sautière, Jean-Louis Magnan, Patrick Chatelier, Frédéric Ciriez, François Beaune ou Noémi Lefebvre, Jacques Thorens… Il a également tenu à remettre en lumière les œuvres de Grisélidis Réal et de Jean-Luc Hennig, tout en accompagnant dans leur parcours des auteurs venus d’ailleurs – Claro, Nicole Caligaris, Arno Bertina,..  ou en prenant le relais auprès des historiques de la maison : Arnaud Cathrine, Olivia rosenthal ou Maylis de Kerangal.

> Le blog  de Yves Pagès

12 MAI : CONCERT Aux sources de Bach

Epilogue de la Semaine Internationale de Musique Ancienne au Centre 72
CONCERT POUR ORGUE ET ENSEMBLE

Un concert exceptionnel « Aux sources de Bach »
avec de l’Ensemble Cronexos

Barbara Kusa : soprano
Katja Krasutskaya : violon
Federico Yacubsohn : viole de gambe
Nicolas Desprez : orgue et clavecin

VENDREDI 12 MAI 2017 – 20h30

CENTRE 72
72  rue Victor Hugo – 92270 Bois-Colombes

8 AVRIL : SILVIA DABUL + ABEL ROBINO

EXPOSITION – LECTURE – CONCERT

2 ARTISTES DE L’AUTRE COTE

SAMEDI 8 AVRIL 2017
Vernissage 18h
Lecture-concert 19h

Avec
Silvia Dabul, pianiste et poétesse
Abel Robino, plasticien

 traduction : Bernardo Schiavetta
remerciements à Mariana Stein

Entrée libre

Silvia Dabul, pianiste et poétesse, lira des extraits de son dernier recueil, Diario del otro lado (Journal de l’autre côté), carnets de rêves
enregistrés depuis 2012 et illustrés par Abel Robino,
et présentera son dernier CD, Mélanges, enregistré au TAC.
Cette lecture-concert sera précédée du vernissage des illustrations du recueil.
Continuer la lecture de 8 AVRIL : SILVIA DABUL + ABEL ROBINO

1-2 AVRIL : EXPO BELEN RONCORONI

Dans le cadre des Journées européennes des métiers d’art

EXPOSITION

BELEN RONCORONI

SAMEDI 1er et DIMANCHE 2 AVRIL 2017
samedi de 14h à 20h
dimanche de 14h à 19h

Vernissage : Samedi 1er avril à 18h

Entrée libre

A l’occasion des Journées européennes des métiers d’art,
Le Chant des Hommes et le TAC ouvrent leurs portes
à la plasticienne argentine Belén Roncoroni.

Continuer la lecture de 1-2 AVRIL : EXPO BELEN RONCORONI

MARS – SEMAINE INTERNATIONALE DE MUSIQUE ANCIENNE

Le temps d’une semaine, Bois-Colombes
sera une Ville Baroque !

Une série d’événements exceptionnels partout dans la ville
du 18 au 25 mars

DIMANCHE 26 FÉVRIER 2017
ATELIER DANSE BAROQUE
 au TAC
de 16h à 18h avec Guillaume Jablonka
> Réserver ici


SAMEDI 18 et DIMANCHE 19 MARS 2017
LA FETE DE LA MUSIQUE ANCIENNE
 au TAC (5ème édition)

Journée Européenne de la Musique Ancienne
5e édition de cette manifestation pour tous les publics : amateurs, professionnels et étudiants de conservatoire, dans une ambiance joyeuse et conviviale, un week-end propice à la découverte, lors de l’anniversaire de la naissance de J. S. Bach.

PROGRAMME

Samedi 18 mars
de 10h30 à 11h30
– Atelier pédagogique pour enfants
Initiation à la viole de gambe
par Jean-Louis Charbonnier de l’association Caix d’Hervelois.
Atelier gratuit sur réservation – Réserver ici

de 11h à 20h pendant tout le week-end 
– Atelier-Rencontres de Luthiers 
présentations et interprétations d’instruments baroques
avec Roman Cedron, Gustavo Rubin, Jean-Jacques Meltzer,
Atelier Marc Ducornet et Johan Collard, la Société Française du Luth et l’association Caix d’Hervelois

– Exposition  ‘Flowercuts’  de Abel  Robino
portraits baroques de fleurs découpées

14h30-15h
– A propos de Clavecin
par Julien Bailly de l’Atelier Marc Ducornet

15h
– Concert  ‘J. S. Bach, l’Européen’
par Mario Raskin (clavecin)

16h30
– Conférence 
‘Monteverdi, le passeur’
par Benoît Damant  directeur artistique de l’ensemble Enthéos
A l’occasion du 450e anniversaire de la naissance de Monteverdi.
Même si le changement d’époque ne se fait pas par un seul homme, il est fascinant de constater comment Monteverdi effectue magistralement ce passage de la Renaissance au baroque, aussi bien dans la musique profane que sacrée. Dans son recueil de musiques sacrées Selva morale e spirituals, il livre des chefs d’œuvres d’écriture du style Renaissance, mais aussi du style baroque à peine naissant. De même, son huitième et dernier livre de madrigaux ouvre un monde musical nouveau et fait exploser la notion de madrigal.

18h30
– Concert-conférence  ‘Autour de la viole’
par Jean-Louis Charbonnier de l’association Caix d’Hervelois


Dimanche 19 mars
10h30 à 11h30
– Atelier pédagogique pour enfants

Initiation au luth par Céline Ferru (Société française de luth)
Atelier gratuit sur réservation – Réserver ici

14h
– Conférence 
‘‘Le fac-similé en notation originale’
par Benoît Damant  directeur artistique de l’ensemble Enthéos.
Jouer sur fac-similé est-il simplement une coquetterie ou cela transforme-t-il radicalement le rapport à la musique et donc à son interprétation ? Seront abordés les aspects pratiques (comment étaient jouées ces musiques, dans quelles positions…), rythmiques (et leur rapport fac-similé/transcriptions) et mélodiques  (la notation transforme-t-elle la mélodie ou sa façon de l’interpréter ?).

15h
– Spectacle musical des élèves du conservatoire
par Isabelle Brouzes

16h30
– Concert Ensemble Oxyton – Aux rives aquatiques
avec Emmanuelle Huteau (chant, basson), Elsa Papatanasios (chant, percussions), Michel Gendre (guitares, luth, oud) et Augusto De Alencar (chant, flûtes, cornemuse, percussions)



18h30
– Concert Ensemble Cronexos

avec Barbara Kusa (soprano)Anibal Sierra (flûte traversière), Katsiarryna Krasutskaya (violon)Federico Yacubsohn (viole de gambe)Nicolas Desprez (clavecin).


De JANVIER à MARS 2017
LES ATELIERS PEDAGOGIQUES ‘autour du Baroque’
Adressées aux élèves de primaire, ces interventions de musiciens et de danseurs professionnels proposeront une initiation ludique à cette musique, son univers, ses instruments, son contexte historique et esthétique.


VENDREDI 24 MARS 2017 – 20h30
LA GRANDE NUIT DU BAROQUE 

Point d’orgue de la ‘SEMAINE INTERNATIONALE DE MUSIQUE ANCIENNE’, La Grande Nuit Baroque est un concert exceptionnel à la Salle Jean Renoir où le ton sera donné dès l’accueil des spectateurs : des danseurs en costumes d’époque feront une démonstration dans le hall lors d’un ‘apéro baroque’.
Puis, une soirée ‘grand public’ avec des plus de 10 artistes internationaux réunis sur scène : Blandine Rannou, Mario Raskin, Virginie Robillard, Jorge Milchberg, Eduardo Egüez, Barbara Kusa,  Lixsania Fernandez, Nicolas Desprez, Federico Yacubsohn, Sabina Colonna Preti, Guillaume Jablonka, Irène Feste…
Un concert-spectacle brillant conduit par un Maître de Cérémonie surprise qui introduira avec humour et rigueur historique les pièces qui seront jouées par les artistes, parfois en solo, parfois ensemble ou avec des danseurs.


SAMEDI 25 MARS 2017 – 19h30
BAL BAROQUE A L’HOTEL DE VILLE – Manifestation de clôture 
La SEMAINE INTERNATIONALE DE MUSIQUE ANCIENNE s’achèvera en fanfare lors d’un concert-bal masqué, dans une ambiance festive et décontractée, propice à la convivialité.
Dans le magnifique décor de la Salle du Conseil de l’Hôtel de Ville, des danseurs et des comédiens en costumes inviteront les convives à la danse.
Découvrez tous les ‘tubes’ de cette musique fascinante grâce à un ensemble et un DJ baroques qui assureront l’animation de cette soirée de rêve. Venez déguisé(e)s !


VENDREDI 12 MAI 2017 – 20h30
Epilogue au Centre 72 – CONCERT POUR ORGUE ET ENSEMBLE
Et comme épilogue à la Semaine, un concert exceptionnel « Aux sources de Bach » avec de l’Ensemble Cronexos

Barbara Kusa : soprano    Anibal Sierra : flûte traversière
Katja Krasutskaya : violon   Federico Yacubsohn : viole de gambe
Nicolas Desprez : orgue et clavecin
CENTRE 72
72  rue Victor Hugo – 92270 Bois-Colombes


22 FÉV – GRACIAS A LA VIDA ! Concert Ensemble La Chimera

CONCERT ANTIGUA 92
Philippe Maillard Productions présente
en partenariat avec le TAC [Territoire Art & Création]

GRACIAS A LA VIDA !

BÁRBARA KUSA, soprano
MARIANA REWERSKI, mezzo
ENSEMBLE LA CHIMERA
EDUARDO EGÜEZ, théorbe et direction

Du Baroque des missions jésuites au folklore sud-américain

Mercredi 22 février à 20h30 – Salle Cortot – Paris

La présence espagnole en Amérique du Sud ne tarda guère à susciter un syncrétisme musical absolument fascinant, notamment à l’époque baroque, dont on a récemment redécouvert les prodigieuses richesses et qui influe directement sur les pratiques musicales actuelles.
La Chimera nous propose de parcourir trois siècles de musique en Argentine, traçant une filiation évidente entre les pièces scintillantes en langue guaraní de l’époque baroque et les chansons populaires fameuses de Violeta Parra, Mercedes Sosa,
Julio Nuhmauser ou Jorge Fandermole.

Comme prélude à la SEMAINE INTERNATIONALE DE LA MUSIQUE ANCIENNE | ANTIGUA 92
Philippe Maillard Productions et le TAC
vous proposent en avant-première la nouvelle création de l’Ensemble LA CHIMERA

PRIX AVANTAGE POUR LES ADHÉRENTS ET AMIS DU TAC
15 € (au lieu de 38 €)

Places à réserver impérativement par mail
AVEC LE MOT DE PASSE VIOLETTA
maillard@philippemaillardproductions.fr
paiement le soir du concert ou par CB au téléphone au 01 48 24 16 97
dans la limite des places disponibles.

SALLE CORTOT – 78 Rue Cardinet, 75017 Paris


1 FÉV 2017 – CONCERT GAIA CUATRO

Dans le cadre de la saison Faubourg du Monde

CONCERT

GAÏA CUATRO

DIMANCHE 15 NOVEMBRE
à 17h30

avec
Aska KANEKO
, violon, voix
Carlos BUSCHINI, basse
Gerardo DI GIUSTO, piano
Tomohiro YAHIRO, percussions

Fussion-Jazz argentino-japonaisAux confins des nouveaux territoires du jazz, l’intensité de la musique argentine mélangée au raffinement de la tradition musicale japonaise fournit la matière première de ce quartet exceptionnel.
Quatre musiciens virtuoses qui portent l’art de l’improvisation à son excellence, avec une liberté de ton aux antipodes des conventions établies, façonnant une musique totalement inédite, mais que le naturel et l’élégance nous rendent étonnamment familière.

Gaia cuarto1•hd

Ecoutez un extrait ici.


PAF : non adhérents 20 € – adhérents 15 €  –
-18 ans, chômeurs 10 €
adhésion 2017 à partir de 10 €

RÉSERVEZ EN LIGNE DÈS MAINTENANT

Renseignements et réservations auprès de l’association 
LE CHANT DES HOMMES : contact@lechantdeshommes.fr
Tél: 01 74 63 53 11  www.lechantdeshommes.fr 

14 JAN 2017 : RAFAEL + VICENTE PRADAL

Dans le cadre de la saison Faubourg du monde

CONCERT LE FLAMENCO ET LES POETES

MANO A MANO

SAMEDI 14 JANVIER
à 20h30

avec
Vicente Pradal, chant
Rafael Pradal, piano

Le Chant des Hommes et le TAC reçoivent Vicente et Rafael Pradal pour un duo inédit piano-chant flamenco. Après un récital de piano passant en revue le répertoire, depuis la profonde Soleá à la furieuse Bulería, le père rejoindra le fils pour chanter les grands poètes d’Espagne et d’Amérique latine : Lorca, Machado, Hernández, Neruda, Borges ou Baldomero Fernández.
Un rendez-vous avec l’Espagne profonde et colorée, en famille et comme à la maison.


VICENTE PRADAL

capture-decran-2016-12-15-a-15-15-02Né en 1957 à Toulouse, fils du peintre andalou Carlos Pradal et arrière-petit fils de Don Antonio Rodríguez Espinosa, maître d’école de Federico García Lorca à Fuentevaqueros, Vicente Pradal compose sa carrière de compositeur en 1994 avec La Nuit Obscure, sur des poèmes du mystique espagnol Jean de la Croix. Suivent la création et la composition de nombreux autres spectacles musicaux : Cantique Spirituel, Llanto, Pelleas y Melisanda, Romancero Gitano, etc.
En mai 2008 Vicente Pradal met en scène et en musique la tragédie Yerma de Federico García Lorca pour la Comédie Française. Puis il tourne les nouveaux récitals Herencia et Inmediato En 2011 Vicente Pradal monte « Viento del Pueblo » avec Coraly Zahonero, une tragédie musicale sur la vie et l’oeuvre du poète Miguel Hernández.
Son dernier spectacle, Medianoche, co-prosuit par la TAC, se fonde sur les Romances et Villancicos, poèmes pour la plupart anonymes, qui ont  été écrits  à partir  du XVe  siècle, certains même au XIVe siècle, en Espagne.

RAFAEL PRADAL

capture-decran-2016-12-15-a-15-04-45Bercé par la peinture de son grand-père Carlos, les compositions musicales de son père Vicente et la voix puissante de sa mère gitane Mona Arenas, Rafael Pradal joue du piano et compose depuis son plus jeune âge. Il a été élève de l’Ecole de Musique de Grenade et de Merville, puis des maîtres Wladyslaw Mourtazin d’Oural et Jean-Michel Bodorvski de Toulouse.

Il joue aux côtés de son père dans Vendra de Noche, Le Divan du Tamarit, Yerma et Herencia en trio avec sa sœur Paloma. Il a également joué avec des artistes comme Kiko Ruiz ou Jean-Marc Padovani (Immediato) et enregistré avec Manuel Malou le disque Arranca y vampons.

Il présente aujourd’hui son récital de piano, revisitant le répertoire flamenco (soléa, siguiriya, fandango, taranta, tientos-tangos, alegria, buléria).

16 DEC 2016 : BORGES L’ARGENTIN

L’association Le Chant des Hommes, en partenariat avec le TAC, accueille l’Ensemble ALMA VIVA pour une résidence de création musicale autour de BORGES L’ARGENTIN, de octobre à décembre 2016 dans le cadre de la saison ‘Faubourg du Monde’.

Ce projet compte également avec le soutien de la SACEM, la DRAC Ile-de-France et la Ville de Bois-Colombes.


L’ENSEMBLE
Ezequiel Spucches, piano, guitare, direction
Julien Clément,
 baryton, narrateur
Ivan Solano, clarinette
Oscar Bohórquez, violon
Johane Mathaly, violoncelle
René Lagos Díaz, guitare
Johanne Cassar, soprano
Emma Landarrabilco, flûte

Pierre Riandet
, management


LES ŒUVRES
Daniel Dadamo : Two English Poems, pour voix et ensemble de chambre
Michèle Reverdy : Fictions, création pour ensemble, commande de l’Ensemble ALMAVIVA ; Les ruines circulaires pour narrateur et piano
Thierry Pécou : Tango que j’ai pu voir danser
Ezequiel Spucches : 1964, création (en espagnol)


Les Two English Poems, écrits directement en anglais, expriment une passion d’une rare intensité. Daniel Dadamo écrit : “J’ai composé sur ces deux poèmes comme celui qui s’invite dans l’intimité d’une passion secrète. Toutes les idées musicales que j’ai utilisées sont volontairement délicates et peuvent sembler éphémères. Dans leur association, elles cachent avec une pudeur transparente les désirs du poète.”
Cette œuvre a reçu le soutien de Maria Kodama – Fondation Internationale Jorge Luis Borges.

Les ruines circulaires est quant à lui un conte philosophique : nous sommes tous le rêve de quelqu’un, qui lui-même est rêvé… Michèle Reverdy écrit : “l’auditeur peut avoir accès à différentes écoutes de ma musique : il peut au premier abord y entendre une simple illustration sonore du texte littéraire ; puis il peut trouver dans la forme et l’écriture musicale des correspondances subtiles plus étroitement liées aux sens exprimés par le texte et aux rythmes et sonorités du langage choisi par l’auteur ; il peut aussi découvrir que les éléments constitutifs du texte (…) ont déterminé le choix d’une matière sonore de base, matière organique, noyau originel, dont les développements constitueront la chair de l’œuvre musicale.” ALMAVIVA passe aussi commande d’une œuvre instrumentale à Michèle Reverdy, pour être jouée en ouverture à ce programme.

Tango que j’ai pu voir danser
Le compositeur français Thierry Pécou à écrit en 2006 pour ALMAVIVA cette œuvre inspirée de l’univers du tango.  La présence de la guitare n’est pas un hasard : le titre de la pièce est tiré d’un poème de Jorge Luis Borges, de la série Pour les six cordes.
C’est sur cette même série de poèmes que Astor Piazzolla compose en 1965 quelques pages qui font aujourd’hui partie de grands classiques de la musique argentine. Ces pièces  sont un événement remarquable dans l’histoire de la création en Argentine : deux figures majeures de la culture de ce pays, qui évoluent dans des mondes très différents, décident de se donner rendez-vous autour du tango. Mais Borges y rend surtout hommage à la milonga, « sœur ainée du tango ». La guitare y est omniprésente : « ma patrie est un battement de guitare »…

Ce programme permettra de mettre en lumière musicalement des aspects divers mais complémentaires de l’œuvre de Borges.


LA RÉSIDENCE DE CRÉATION AU TAC

L’association Le Chant des Hommes installée au TAC [Territoire Art & Création]  accueille en résidence ce projet de l’Ensemble ALMAVIVA dans le cadre de sa saison 2016-2017 de « Faubourg du Monde » dédiée à la création contemporaine.

Avec sa salle de répétition et de concert pour 80 places l’association est en mesure d’offrir à ALMAVIVA le confort nécessaire au travail de création. Un bureau équipé est également à sa disposition pour effectuer le travail de préparation et l’administratif.
La salle de concert s’avère indispensable pour le ou les concerts de fin de résidence.
Au cours de cette résidence, des actions culturelles sur le territoire de la ville de Bois-Colombes sont envisagées.

Des temps seront consacrés aux classes de primaire qui viendront assister aux répétitions des musiciens dans le cadre du concert de sortie de résidence qui aura lieu au TAC le vendredi 16 décembre 2016. Un temps d’écoute, puis d’échange permettra aux enfants de découvrir les différents instruments.

Des actions sont également envisagées avec la Médiathèque qui pourra animer un café lecture autour des œuvres de Borges, à destination d’un public adulte. Une sélection d’œuvres littéraires et musicales autour de la création pourra être mise en avant à la médiathèque.

Les dates de résidence :  20-21-22 octobre et 14-15-16 décembre 2016.


alma_viva_01_nb

alma_viva_02_nb

img_0297_nb

img_0308_nb


logos_partenaires