BACH-MONK : Ensemble Claroscuro

Un CD du Label « ANTIGUA92 »
Enregistré au TAC

Commandez le CD  à travers l’association le Chant des Hommes
(Prix : 15€ + 2€ Frais de port)




L’Ensemble Claroscuro, créé en Octobre 2002 par la hautboïste Yanina Yacubsohn, est
composé de musiciens de haut niveau, jouant régulièrement avec des orchestres de réputation mondiale.
La particularité de l’Ensemble Claroscuro est de ne pas se limiter à un répertoire purement
baroque ou classique (Bach, Telemann, Haendel, Mozart, etc.), mais aussi de jouer des
œuvres issues des mondes du jazz et de la musique populaire. L’usage des instruments
anciens confère à ces arrangements originaux une couleur unique en son genre.
En s’affranchissant ainsi des barrières entre styles et époques différentes, l’Ensemble
Claroscuro joue sur les contrastes, offre un regard nouveau sur le jazz, et surtout, ne manque jamais de susciter surprise, bonne humeur et émotion chez son public.
C’est dans cette optique que l’Ensemble Claroscuro a enregistré en juin 2013 un CD mêlant des œuvres de J.S. Bach et de Thelonious Monk.

BACH – MONK
Deux compositeurs que tout semble opposer : les époques, les styles, les caractères.
Et pourtant, à y regarder de plus près, on constate un certain nombre de convergences : tous deux ont marqué l’histoire de la musique et ont été reconnus par leurs pairs comme des maîtres incontournables.
Ils étaient des improvisateurs de génie. Ils ont réalisé, chacun à sa manière, une synthèse de la musique de leur temps. Ils étaient avant tout de profonds mystiques.
Bach, Monk, quatre lettres qui cognent, qui claquent, comme les sons percussifs du jazzman.
Thelonious Sphere, Johann Sebastian, longues mélodies, contrepoints mathématiques,
envolées lyriques…
Si de nombreux musiciens de jazz ont revendiqué l’héritage de la musique de Bach, et l’ont jouée de différentes manières et avec plus ou moins de réussite, de Keith Jarrett à Joe Lovano en passant par Jacques Loussier, en revanche il nous semble que l’Ensemble Claroscuro soit un des premiers, sinon le premier, à proposer le cheminement inverse : jouer du jazz avec des instruments d’époque baroque. Il ne s’agit pas de jouer à la manière des big-bands de jazz, mais bel et bien de chercher une nouvelle manière de jouer le jazz.
Les arrangements présents sur ce programme ont été écrits spécifiquement pour l’Ensemble Claroscuro, en prenant en compte les timbres et les phrasés propres aux instruments baroques.
Ce sont deux styles musicaux que l’Ensemble Claroscuro fait dialoguer, abolissant les frontières tracées par les théoriciens et les historiens de la musique : la musique baroque, tout comme le jazz, est née de l’improvisation. Les parties de «basse continue» (clavecin, contrebasse, violoncelle) ne sont pas écrites en détail : le compositeur donne des indications de chiffrage et de degré, qui laissent une grande liberté de jeu à l’interprète. De la même manière, les harmonies qui accompagnent les standards de jazz peuvent être jouées d’une infinité de manières différentes.
Au contraire de la musique romantique, où les partitions sont écrites avec une précision
chirurgicale, et où la liberté de l’interprète se limite à de subtiles nuances de phrasé ou de tempo, jazz et musique baroque se rejoignent dans cette volonté de ne pas faire du musicien
un simple exécutant, mais un acteur essentiel, réinventant l’œuvre à chaque interprétation.
Jazz et Baroque : deux styles qui se répondent et se rejoignent au-delà du temps.


ENSEMBLE CLAROSCURO

Direction : Yanina Yácubsohn

Yanina Yácubsohn – hautbois
Emmanuel Laporte – hautbois
Paula Waisman – violon
Tomoko Nozawa – clavecin
Sandrine Dupé et Kate Goodbeher – violon
Elizabeth Gex – alto
Julien Hainsworth – violoncelle
Joseph Carver – contrebasse
Evolène Kiener – basson
Jean Brégnac – traverso

Yanina YACUBSOHN

Née à Buenos Aires, Yanina Yacubsohn étudie le hautbois moderne au Conservatorio Provincial Juan José Castro, où elle obtient son diplôme de Professeur en 2000. Elle part alors à Paris où elle entre dans la classe de Marcel Ponseele (hautbois baroque) au Conservatoire National
Supérieur de Musique et Danse. En 2004, elle y obtient le 1er Prix  en Hautbois baroque.
En 2002 elle crée l’Ensemble Claroscuro qui a pour vocation d’explorer d’autres styles musicaux (jazz, musiques traditionnelles…)  avec les instruments anciens.
Elle se produit régulièrement au sein de nombreux ensembles baroques de réputation mondiale, tels que Les Arts FlorissantsOpéra Fuoco,  Le Concert SpirituelLes Musiciens du LouvreConcerto Köln, sous la direction de chefs comme William Christie, Hervé Niquet,
Marc Minkowsky, David Stern, etc…

Paula WAISMAN, violon

Issue d’une famille de musiciens, PaulaWaisman se spécialise très jeune en violon baroque auprès de Manfredo Kraemer et Gustavo Zarba en Argentine. Elle s’installe en Europe en 1998, et obtient le Diplôme de Formation Supérieure en Violon Baroque dans la classe de Elizabeth Wallfisch au Conservatoire Royal de La Haye.
Depuis de nombreuses années elle est membre des Musiciens du Louvre – Grenoble
(M. Minkowski), du Concert des Nations (J. Savall) et de Harmonie Universelle(F.Deuter). Elle a fait également parti d’ensembles tels que Elyma, souvent en qualité de violon solo ; Café Zimmermann, Il Complesso Barocco, Al Ayre Español,
Capriccio Stravagante, Pygmalion
 et Le Concert d’Astrée, entre autres.
Elle voyage fréquemment en Argentine, où elle développe une intense activité pédagogique et dirige, depuis le violon, des concerts de musique de chambre et d’orchestre, avec notamment l’Ensemble Parthenia et l’Orquesta Barroca Argentina.


Tomoko NOZAWA
, clavecin

Après des études de piano à la Royal Academy of Music de Londres et au King’s College of London University, où elle obtient un Bachelor of Music, Tomoko Nozawa travaille le clavecin avec Masaaki Suzuki à l’Université Nationale de Tokyo. En France, elle poursuit ses études sur la musique ancienne au CRR de Strasbourg, dans la classe d’Aline Zylberbach, puis au CRR de Paris, auprès de Noëlle Spieth et de Jean Tubéry. Elle y obtient son diplôme à l’unanimité avec mention et les félicitations du jury. Elle décide alors de se perfectionner auprès de Laurent Stewart et a suivre les master classes de Pierre Hantai et Christophe Rousset.
Tomoko Nozawa a remporté le 1er prix au Concours International de Musique Baroque de Yamanashi (Japon), est diplômée du Concours de Bruges et est régulièrement invitée comme soliste pour des festivals au Japon. Elle participe comme continuiste aux concerts de différents ensembles, parmi lesquels Le Parlement de Musique (Martin Gester), Opera Fuoco (David Stern), La Chapelle Rhénane (Benoît Haller), Fuoco et Cenere (Jay Bernfeld), La Salamandre (Benoît Teinturier), Principi Veneziani (Masahito Kasahara).

Visitez le site de l’Ensemble Claroscuro 

Territoire Art et Création