Archives de catégorie : 2018

20 OCT : FESTIVAL RUMEURS URBAINES – Baba la France

BABA LA FRANCE
avec Rachid Akbal

En partenariat avec le Festival RUMEURS URBAINES 

SAMEDI 20 OCTOBRE
à 20h30

En quête d’une sépulture pour son père, Kaci, le personnage principal de la Trilogie algérienne, raconte ses différents visages : adolescent affamé en Algérie, travailleur acharné pour reconstruire la France d’après-guerre devenu indépendantiste dépassé et héros malgré lui. De novembre 54 à octobre 61, les évènements s’accélèrent et nous montrent l’horreur de la guerre d’Algérie décrite à travers le regard d’un enfant. Dix ans après la création de Baba la France, comment raconter l’immigration algérienne en France au temps de la décolonisation ? Rachid Akbal se lance dans une fouille minutieuse des matériaux qui ont servi à l’écriture du texte : souvenirs, chansons, rencontres se mêlent au spectacle original.

Rachid Akbal : Comédien, il intègre plusieurs collectifs et jeunes compagnies pendant quelques années où il s’enrichit de formes artistiques diverses. Il s’inscrit alors dans le mouvement des raconteurs contemporains et développe un théâtre hybride où la narration tient une place centrale. Témoin de son époque, il écrit et raconte des histoires, sonde la frontière entre théâtre et récit, et poursuit son exploration d’un théâtre au plus près des interrogations actuelles.

*

Texte : Caroline Girard et Rachid Akbal | Mise en scène et jeu : Rachid Akbal | Mise en mouvement : Alfred Alerte | Lumières : Hervé Bontemps | Création musicale : Ali Merghache Production Cie Le Temps de Vivre Coproduction Centre Culturel Max Juclier à Villeneuve-la-Garenne Création 2007 à l’Espace 89 de Villeneuve-la-Garenne (92)

Avec le soutien de la MJC-Théâtre de Colombes, la Maison du développement culturel de Gennevilliers et l’Avant Seine / Théâtre de Colombes. Texte édité chez Acoria Editions Rumeurs Urbaines, festival du conte et des arts du récit, 19e édition du 5 au 27 octobre 2018, programme complet sur www.rumeursurbaines.org Le festival est produit par la compagnie Le Temps de Vivre, conventionné par le Conseil Départemental des Hauts-de-Seine et soutenu par le Ministère de la Culture, le Commissariat général à l’Égalité des Territoires, la Direction départementale de la Cohésion Sociale, la Région Île-de-France, la Ville de Colombes et l’ADAMI.


PAF : non adhérents 20 € – adhérents 15 €
-18 ans, étudiants, chômeurs 10€
adhésion 2018 : à partir de 10 €

Renseignements et réservations auprès de l’association
LE CHANT DES HOMMES : contact@lechantdeshommes.fr
Tél: 01 74 63 53 11 www.lechantdeshommes.fr

TAC – Territoire Art et Création
4, rue Marie-Laure, 92600 BOIS-COLOMBES
Accès en métro ligne 13 (dir. Asnières-Gennevilliers), arrêt Les Agnettes ; ou 8 minutes en train : au départ de St. Lazare, direction Ermont-Eaubonne, arrêt Bois-Colombes (2 stations)

17 OCT : GRACIAS A LA VIDA !

PHILIPPE MAILLARD PRODUCTIONS
en partenariat avec le TAC et LE CHANT DES HOMMES

OFFRE SPÉCIALE
ADHÉRENTS DE L’ASSOCIATION LE CHANT DES HOMMES

Chers Adhérents,

Nous sommes heureux de vous faire profiter de cette offre spéciale :
Places au prix de 15 €
(au lieu de 55 € en première catégorie)

GRACIAS A LA VIDA !

à la Salle Gaveau

Mercredi 17 octobre 2018 – 20h30

45 Rue la Boétie, 75008 Paris
 ——————-

BÁRBARA KUSA, soprano
MARIANA REWERSKI, mezzo-soprano
LUIS RIGOU, flûtes andines
LA CHIMERA
EDUARDO EGÜEZ, guitares, arrangements & direction artistique

Pièces baroques de l’époque coloniale, chants en langue native guarani, folklore sud-américain.
Anonymes de l’époque baroque : Ay Linda amiga, Ara Vale Hava Ariel Ramírez : Alfonsina y el Mar ; Violeta Parra : Gracias a la Vida ; Atahualpa Yupanqui : La Colorada ; José Luis Aguirre : Vientito de Achala…

Les deux dernières décennies ont été marquées par la révélation des prodigieux trésors du baroque sud-américains et de l’influence qu’ils ont exercée sur un folklore encore vivace de nos jours. Des pages sacrées des missions jésuites du XVIIIe siècle aux chansons mythiques de Violeta Parra, La Chimera nous invite à une exploration passionnante faite de mélodies incroyables et de rythmes enivrants.

—————
Réservations par mail a 
gracias@philippemaillardproductions.fr
Ou par téléphone au 01 48 24 16 97

pensez à mentionner le code “GRACIAS” lors de la réservation

Le nombre de places étant limité,
merci de faire votre réservation au plus vite

13-14 OCT – EXPOSITION Gilles Meignan

JOURNÉES PORTES OUVERTES D’ATELIERS D’ARTISTES
avec
GILLES MEIGNAN

LE WEEK END DU 13 ET 14 OCTOBRE
de 14h à 19h

Entrée Libre

Les « volt-face » d’un sculpteur

« Insolites et surprenantes, les lampes de Gilles Meignan sont toutes des pièces uniques qui témoignent de l’imagination créatrice de leur auteur. A sa sortie des Beaux-Arts en 1977, Gilles Meignan, comme beaucoup de ses amis, ne peut d’emblée vivre de sa sculpture. Alors il met sa passion entre parenthèses et choisit d’exploiter son goût pour la musique en entrant à l’Olympia où il devient ingénieur du son. Très accaparé par son métier, il n’abandonne cependant pas la création et trouve dans le monde du spectacle une nouvelle source d’inspiration. C’est en effet à partir d’une tête de micro qu’il construit l’un de ses premiers « objets de lumière ». Au début, il les fabrique juste pour lui, mais très vite ses amis s’intéressent à ses œuvres et veulent lui en acheter. Gilles qui voit dans ce travail « une manière détournée de se rapprocher de la sculpture » décide alors de reprendre sa carrière artistique en la menant parallèlement à ses activités professionnelles. Il a quitté l’Olympia et, entre deux tournées, dispose désormais d’un peu plus de temps pour rester dans son atelier et courir les brocantes. »

Pascale Thuillant – Art & Décoration


ENTRÉE LIBRE

Renseignements et réservations auprès de l’association
LE CHANT DES HOMMES : contact@lechantdeshommes.fr
Tél: 01 74 63 53 11    www.lechantdeshommes.fr

TAC – Territoire Art et Création
4, rue Marie-Laure, 92600 BOIS-COLOMBES
Accès en métro ligne 13 (dir. Asnières-Gennevilliers), arrêt Les Agnettes ; ou 8 minutes en train : au départ de St. Lazare, direction Ermont-Eaubonne, arrêt Bois-Colombes (2 stations)